axwpsom

Big environmental footprints 21 percent of homes account for 50 percent of greenhouse gas emissions

June 26, 2013 — Energy conservation in a small number of households could go a long way to reducing greenhouse gas emissions, scientists are reporting.


Share This:

Their study, which measured differences in energy demands at the household level, appears in the ACS journal Environmental Science & Technology.

Dominik Saner and colleagues point out that the energy people use to power their homes and to satisfy their mobility needs accounts for more than 70 percent of emissions of carbon dioxide, the main greenhouse gas involved in global climate change. To cope with that problem, policymakers and environmentalists have focused largely on the supply side, for instance, electric power plants, heating systems and cars that release carbon dioxide into the atmosphere. Saner and his team decided to take a close look at the other end of the equation — how energy consumption for housing and land-based mobility at the household level impacts greenhouse gas emissions.

Their study of more than 3,000 households in a Swiss town found that only 21 percent of the households accounted for almost 50 percent of greenhouse gas emissions. The biggest factors contributing to a few families having a disproportionately large environmental footprint were large living spaces (which use energy for heating, lighting and cooling) and long commutes in private vehicles. “If their emissions could be halved, the total emissions of the community would be reduced by 25 percent,” the scientists concluded.

The authors acknowledge funding from the Competence Center for Energy & Mobility and Swisselectric Research.

Xperia Z1F : Sony part à la chasse aux Mini

Sony continue de décliner de smartphone haut de gamme. Après les Xperia Z1 et Z Ultra, voici le Z1F. Cette version utilise une dalle de 4,3 pouces et vient ainsi chasser sur les terres du Galaxy S4 Mini et du One Mini.

Comparé à son aîné, le Z1F perd simplement en définition d’écran (720p contre 1080p pour le Z1) et en définition de capteur qui passe, quant à lui, de 20,7 mégapixels sur le Z1 à 20,1 mégapixels sur le Z1F. Pour le reste, les composants restent de haute volée avec au coeur de l’appareil un Snapdragon 800, le processeur quadcore cadencé à 2,2 GHz le plus plébiscités du moment. 2 Go de mémoire vive viennent l’appuyer ainsi que 16 Go de stockage interne.

L’iPhone poursuivant sa route dans une diagonale de 4 pouces, les constructeurs concurrents d’Apple se doivent de proposer des alternatives de même taille. Samsung et HTC sont aujourd’hui rejoints par Sony qui dévoile un smartphone qui ne fait aucune concession de performances.

Le Z1F fonctionne sous Android 4.2. Il est compatible NFC et avec la fonction de recharge sans fil Qi. Il sera disponible en quatre coloris : noir, blanc, rose et vert citron. Son lancement est prévu en décembre au Japon. Sony n’a pas encore annoncé son tarif, ni sa disponibilité dans le reste du monde.

Lire le test du Sony Xperia Z1

Vous reprendrez bien une part de ce gâteau Breaking Bad ?

Breaking Bad, encore et toujours. La série n’en finit plus de faire parler d’elle. La saison 5 approchant lentement mais sûrement de la fin, les fans ne cessent de rendre hommage à leur série préférée, comme ce père de famille, pâtissier à ses heures perdues, qui a confectionné ce gâteau.

Les « surprise cakes » (« gâteau surprise ») ont le vent en poupe. Véritables oeuvres d’art à déguster, ces gâteaux réclament de très longues heures de préparation, mais il est possible de tout faire, ou presque, avec de la pâte à sucre. Y compris un gâteau orné des célèbres cristaux bleus dont Walter White – Bryan Cranston – fait la production.

Comme si de simples photos ne suffisaient pas, la jeune fille de 17 ans à qui était destiné ce gâteau publie sur son blog la recette de son père. Simple, et diablement efficace. Attention cependant à ne pas devenir accro !

Une nouvelle machine à séparer les Oreo !

Vous aviez aimé la première machine à séparer les Oreo (in-dis-pen-sa-ble) ? Nous nous devions de vous présenter sa meilleure amie, qui va même jusqu’à vous chauffer la crème. Si c’est pas mignon.

Le monde pensait sans doute avoir tout vu avec l’engin du physicien David Neevel… C’était sans compter sur la campagne de Nabisco, Cookie vs. Creme.

Elle incite les inventeurs du monde entier à créer des concepts de machines ayant pour seul et unique but de séparer les Oreo. La crème à droite, le biscuit à gauche.

Barry Kudrowitz et Bill Fienup escomptent bien répondre à Neevel avec ce séparateur d’Oreo qui pourrait bien vous causer quelques brûlures au second degré. Mais la vie ne vaut pas d’être vécue sans prendre quelques risques, n’est-ce-pas ?

Là où Neevel se débarrasse de la crème, nos deux acolytes ont opté pour une autre méthode. Le disque supérieur est automatiquement tiré dans la bouche Kudrowitz, tandis que la crème désormais séparée, est chauffée puis soufflée dans la bouche de Fienup. Du grand art.

Certes, une grande partie de la crème semble effectivement propulsée partout sur ​​son visage, mais c’est un petit prix à payer si cela vous épargne d’avoir à lécher le biscuit.

Vivement la prochaine trouvaille !

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

Etes-vous prêt à payer votre place de cinéma 25€ ?

Le cinéma Pathé Wepler, situé dans le 18ème arrondissement de Paris, s’était cassé les dents en proposant des sièges « Premium ». Qu’importe : le nouveau multiplex d’EuropaCorp, situé dans le centre commercial Aéroville, lance un concept de place de cinéma… à 25€ !

Imaginés par Luc Besson, les nouveaux EuropaCorp Cinemas, dont celui qui ouvrira officiellement au centre commercial Aéroville (Tremblay en France) le 22 octobre, devraient offrir des salles dites « First », dans lesquelles il sera possible, moyennant 25€, de prendre place dans des sièges en cuir, et de déguster une assiette de saumon/tamara ainsi qu’une coupe de Champagne. Qui a dit que le bling-bling devait rester aux portes des salles de cinéma ? Et attendez, ce n’est pas tout : les plus gourmands pourront même profiter, en option, de pop-corn… à la truffe !

Maintenant, reste à voir si la demande sera là. Car, comme on le disait, Pathé Wepler a essuyé les plâtres en juillet dernier, et le signal qui lui fut envoyé à été clair : les gens ne désirent pas payer plus pour profiter d’un film au cinéma. Et certainement pas regarder le dernier Dany Boon en dégustant du saumon ?

[Concours Crazyphonic] Et le gagnant est…

IPDNVO0043 main CZ3 0 [Concours Crazyphonic] Et le gagnant est...

Il y a quelques jours nous vous donnions la possibilité de remporter grâce à notre partenaire Crazyphonic une protection Novodio Slim Jacket pour iPad Mini. Malgré un nombre de participations assez faible (peut être que vous n’êtes pas encore nombreux à avoir l’iPad Mini) vous avez su être convaincant, et certains plus que d’autre.

Le gagnant est LOUTZ qui a su me convaincre en parlant de son chaton, car justement le mien a fait tomber mon iPad de mon bureau récemment et j’étais bien content d’avoir une protection !! (au moins vous saurez qu’il faut parler de chats pour la prochaine fois Razz )

Bravo à lui et à bientôt pour d’autres concours.

 

 

Vine, la nouvelle application Video made in Twitter

0120 twiter full 600 Vine, la nouvelle application Video made in Twitter

Disponible depuis quelques jours à peine, l’application Vine (gratuit Download on the App Store Badge FR 135x40 0824 Vine, la nouvelle application Video made in Twitter ) fait déjà beaucoup parler d’elle. Tout d’abord parce qu’elle a été conçue par les créateurs même de Twitter, ce qui n’est pas rien quand même.

mzl.jfqspncw.320x480 75 Vine, la nouvelle application Video made in Twitter

Il s’agit tout simplement d’une application de capture et de partage de vidéos, avec un fort accent sur les fonctions « sociales », un peu à la manière d’Instagram donc mais pour des vidéos. L’interface est très simple et agréable, et surtout très intuitive : pour enregistrer une vidéo (format imposé de 6s de durée) il vous suffit de rester appuyé sur l’écran avec votre doigt, si vous le lâchez l’enregistrement se met en pause, vous permettant par exemple de changer de point de vue pour continuer plus loin.

mzl.nlcwkvzg.320x480 75 Vine, la nouvelle application Video made in Twitter

Outre cette simplicité et ce format très court, Vine bénéficie d’un système de followers/following et d’une timeline, très similaires à Twitter donc. L’application semble victime de son succès car les vidéos sont souvent très longues à charger, gageons que ce sera corrigé rapidement. Enfin pour ceux qui se demandent qu’elle est l’utilité de Vine, je leur répondrai que la même question se posait pour Twitter lors de sa création en 2006 !

[Preview] Blitz Brigade : Gameloft s’attaque désormais à Team Fortress 2

blitz [Preview] Blitz Brigade : Gameloft sattaque désormais à Team Fortress 2

Les joueurs de FPS sur PC connaissent probablement Team Fortress 2, le titre emblématique de Valve bourré d’humour et d’action, avec notamment des classes de personnages très différentes et complémentaires. Qui dit licence à succès dit « Gameloft n’est pas bien loin », en tout cas le trailer suivant de Blitz Brigade ne laisse guère de doute quant à l’inspiration de ce nouveau jeu :

IFRAME Embed for Youtube

A part cette vidéo tout ce qu’on sait pour l’instant c’est que Blitz Brigade débarquera bientôt sur iOs et Android, et que ce sera un FPS Multijoueur en Free To Play. On peut compter sur l’expérience de Gameloft pour nous fournir un titre très fun et réussi, espérons quand même que les achats in-app soient utilisés à bon escient.

TechEd 2013 : SAP permet à HANA d’accéder à Oracle et SQL Server

Vishal Sikka, directeur technique et membre du comité exécutif de SAP, sur TechEd Las Vegas 2013. (crédit : D.R.)

Vishal Sikka, directeur technique et membre du comité exécutif de SAP, sur TechEd Las Vegas 2013. (crédit : D.R.)

Avec le service pack 7, la base de données en mémoire de SAP étend ses fonctions d’accès à des bases externes et ses fonctionnalités pour les déploiements à haute disponibilité. 

Ciblée sur la communauté des développeurs SAP, la conférence TechEd se tient jusqu’au 25 octobre à Las Vegas. Comme l’an dernier sur le TechEd de Madrid, l’éditeur allemand n’a pas manqué d’inciter ces profils à s’investir sur HANA, sa base de données en mémoire, sur laquelle il porte en ce moment l’essentiel de ses efforts. Un 7ème service pack (SP7) apporte une série de mises à jour pour rendre la plateforme plus indépendante des langages. Avec le SP7, les développeurs pourront par exemple recourir à l’infrastructure Core data services (CDS) pour définir et exploiter des modèles de données sémantiques dans HANA. Pour encourager les développements rapides et la réutilisation, des bibliothèques de gestion de la qualité des données ont été pré-packagées.

Les fonctionnalités d’accès à d’autres sources de données, Smart data access, apparues avec le SP6, permettent maintenant d’écrire dans des bases externes comme celles d’Oracle ou de Microsoft. Elles renforcent aussi l’intégration avec Hadoop via la distribution Hortonworks. Enfin, pour les applications exploitant des données non structurées, le SP7 fournit la possibilité de créer des dictionnaires personnalisés pour l’analyse de texte. Quant aux fonctionnalités de haute disponibilité et reprise après sinistre (HD/DR) apportées à la plateforme avec le SPS5 l’an dernier, elles ont été enrichies (avec snapshots, logs for replay, réplication en cascade…). Le SP7 arrive aussi avec de nouveaux outils de mise en place des correctifs et de supervision.

SAP ouvre à ses clients HANA des instances sur son cloud

Mais SAP avance aussi sur plusieurs autres fronts avec HANA. Il propose par exemple à ses clients de valider avec ses partenaires leurs configurations de stockage avec HANA. L’étape suivante, dont le programme pilote démarre, concernera l’intégration des fonctionnalités réseau à l’infrastructure d’HANA.

Le fournisseur étend aussi les possibilités d’exploiter HANA dans le cloud. Depuis un peu plus d’un an, la base peut être exploitée sur Amazon Web Services (AWS) sur la base d’un tarif horaire. Maintenant, SAP propose son propre service d’infrastructure pour déployer HANA. Les clients, les partenaires et les start-up (que l’éditeur cherche à convaincre d’utiliser sa technologie) peuvent maintenant acheter leur licence HANA sur sa Marketplace et la déployer sur le cloud de SAP en ayant le choix entre plusieurs configurations : de 128 Go de mémoire principale jusqu’à 1 To. Le service est pour l’instant en bêta privée. Actuellement sur sa Marketplace, l’éditeur allemand propose déjà de tester gratuitement son entrepôt de données NetWeaver BW sur HANA.

Extension des instances sur Amazon Web Services

Comme SAP entend laisser le choix à ses clients, il a également annoncé qu’il augmentait les capacités des instances de HANA One disponibles sur AWS. Il est prévu qu’elles puissent aller jusqu’à 1,2 To de mémoire.

Cette semaine, en annonçant les résultats de son 3ème trimestre, SAP a revendiqué 2 100 clients pour HANA. Sur TechEd, Vishal Sikka assurait qu’il y en avait maintenant plus de 2 200. La société espère atteindre bientôt le milliard de dollars de chiffre d’affaires de ventes sur cette plateforme en mémoire, depuis son lancement en 2011.  

Au cours de ce TechEd, le fournisseur a également fait des annonces autour des applications mobiles Fiori annoncées en mai dernier. Il ouvre un service de design pour aider ses clients à améliorer le graphisme de leur site Internet et de leurs apps. Plusieurs dizaines d’apps Fiori devraient être lancées cette année, selon Vishal Sikka.

L’iPad 5 en vidéo : un grand iPad Mini ?

Dans une vidéo un revendeur détaille les caractéristiques physiques du futur iPad 5 d’Apple qui se fait plus fin et plus léger à la manière de l’iPad Mini.

L'iPad 5 en vidéo : un grand iPad Mini ?

 Keynote Live Apple iPad 5

Si cette vidéo de cinq minutes mise en ligne par le revendeur sw-box.com est exacte, l’iPad 5 reprendra le design général de l’iPad Mini et se fera plus fin et plus léger que son prédécesseur iPad 4.

Durant le film ce qui ressemble à une coque vide d’iPad 5 est manipulé, pesé et mesuré puis comparé à l’iPad actuel. Il perd 15mm en largeur et 2mm d’épaisseur et de hauteur. Il est aussi plus léger bien que cela reste à confirmer lors de la présentation officielle.

Au niveau du placement des boutons de volume et du haut parleur, l’iPad 5 reprendrait la disposition introduite avec l’iPad Mini. L’orifice du Microphone est toutefois placé au dos de l’appareil sur l’iPad 5, ce qui n’est pas le cas sur l’iPad Mini.

Concernant les caractéristiques techniques, il faudra attendre la sortie officielle pour en savoir plus. L’iPad 5 pourrait être dévoilé courant Octobre par Apple en même temps qu’un nouvel iPad Mini ou pourquoi pas un iPad Maxi.

Sondage : Qu’espérez-vous trouver dans les nouveaux iPad ?

Post Navigation

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.